Un oasis naît grâce à un couple de passionnés
10 mai 2021

Vous avez certainement goûté les jolis mescluns de salade ou les épinards de Friedhelm et Katja, se trouvant sur notre étal de fruits et légumes !?

Voyons où et comment poussent ces végétaux avant d’arriver dans notre cuisine !

Pour commencer, rencontrons Ceux qui en prennent
le plus grand Soin !

 

Friedhelm et sa femme Katja sont originaires d’Allemagne.

Ils se sont installés du côté de Vegennes en 2012, après un coup de cœur pour la région, et un deuxième gros coup de cœur pour cet endroit surplombant Curemonte, du haut de ces collines, qui deviendra La Ferme Fleurie.
Et c’est tout juste 9 mois après l’avoir choisi, que tout commença...

 

“ Je trouvais cette région parfaite pour ce projet : par rapport au climat, aux gens, aux possibilités et aussi pour le prix des corps de ferme que l’on cherchait ! “ – Friedhelm

Début de leur Parcours

Katja a reçu une formation d’agricultrice en Allemagne, où elle a appris à s’occuper des petits animaux de la ferme, en plus du côté maraîchage.
Formée ensuite à la biodynamie où elle a travaillé dans une ferme avec des vaches laitières pendant près de 20 ans, elle a, à son tour, formé de jeunes agricultrices.

Friedhelm a travaillé plus de 25 ans dans le domaine du bio, comme commercial, conseiller et formateur.

Et si aujourd’hui le travail ne manque pas sur la ferme, Friedhelm est parallèlement commercial pour l’entreprise Côteaux Nantais qui est pionnière de la biodynamie en France.

 Pourquoi avez-vous choisi cette activité ?

“ Cela fait partie de l’idée de créer un lieu où plusieurs personnes peuvent vivre ensemble.. Et la nourriture étant un besoin très important, nous voulions produire de la nourriture de qualité !
C’est aussi pour ça qu’on a choisi la méthode de Biodynamie, parce que c’est important de travailler avec tous les éléments, avec la terre et le cosmos (l’univers). ”

Allons voir du côté du potager !

Sur cette petite ferme, il y a 3 parcelles principales de plantations très diversifiées, surtout au moment de la pleine saison.

Ce ne sont que des productions de plein champ, une volonté de leur part. Seuls les semis poussent tranquillement à l’abri sous serre.

“ Ce qui pousse en plein champ a un autre goût, est en général meilleur ! “

Un joli et grand potager où les cultures sont montées sur de petites buttes.

 

Ces buttes sont composées de plusieurs couches qui servent à enrichir la terre, avec les éléments suivants :

  • Déchets verts du jardin
  • Laine de brebis – apporte gras et humidité
  • Fumier de vache surtout
  • Épluchures de légumes
  • Tonte d’herbes
  • Copeaux de bois, broyats
  • Feuilles
  • Paille

 

La terre préparée ainsi durant l’automne et jusqu’en hiver, se repose ensuite pour être prête dans l’année qui suit, une fois le tout bien décomposé, à accueillir les petites plantations.

Les buttes une fois plantées sont toujours bien paillées, recouvertes pour éviter la sécheresse.

Katja préfère l’herbe de tonte à la paille qui est souvent pourvue de graines, ce qui n’aidera pas au désherbage…
Elle dépose l’herbe coupée en couche fine pour nourrir les vers de terre et laisser l’eau pénétrer suffisamment.

 

Chacune de ces rangées est composée de quatre ou cinq lignes de légumes différents, intercalés avec des aromates, des fleurs ;
le tout planté de manière à bien cohabiter ensemble en harmonie.

 

Tout ce qu’il est possible pour leurs semis provient de la récolte de leurs plantations.
Ils récoltent et sèment leurs propres graines, ainsi elles sont habituées au climat et au type de sol.

La particularité de Friedhelm et Katja : la culture en Biodynamie

 

Alors des cultures bio ça oui évidemment, mais pas seulement !

L’agriculture en biodynamie est une agriculture holistique.
Elle se porte sur toute l’intelligence de la Nature pour accompagner plantes et animaux vers un développement harmonieux.

Une agriculture holistique qui est :

  • Régénérative – par l’utilisation de composts et de préparations à base de plantes médicinales, de silice et de bouse de vache (vous avez déjà entendu parler de ces cornes que l’on remplit de bouse..?!)

 

  • Positive – proposant des solutions concrètes à plusieurs problématiques actuelles : perte de fertilité des sols, changement climatique, perte de qualité des aliments, perte d’autonomie des fermes, baisse de la biodiversité entre autres.

Elle prend notamment en compte les cycles qui rythment la vie de la Terre, tels que les cycles solaires et lunaires par exemple, visant à optimiser le travail humain et la qualité des produits.

Des recherches effectuées depuis plusieurs décennies sur les positions des planètes et des étoiles, telle que la lune, s’efforcent de comprendre leurs effets sur l’agriculture.

Il est commun que des jardiniers fassent attention aux cycles lunaires pour favoriser leur semis par exemple…

La biodynamie accompagne les plantes dans leur développement et renforce leur immunité.

L’utilisation des préparations biodynamiques, tels que des macérats de plantes ou à base de silice, favorise la production d’aliments de plus grande vitalité, qui expriment toute la typicité et les saveurs de leur terroir.
Les préparations sont dynamisées et pulvérisées à faible dose sur les cultures ou sur le sol, ou utilisées dans les composts.
Elles ont pour but d’optimiser le compostage, de stimuler la vie du sol, de renforcer les plantes et la qualité des produits agricoles.

Les techniques de culture en biodynamie sont expérimentées et affinées depuis près d’un siècle par des agriculteurs du monde entier.

 

Pour Katja et Friedhelm il est donc important de travailler avec tous les éléments, et en rythme avec la nature toute entière.
Comme dirait Friedhelm c’est le lien avec le Cosmos !

La ferme fleurie est certifiée Demeter, le principal label de la Biodynamie

L’Eau – La Grande Question

 

Alors que la sécheresse peut s’installer, comment récupérer au mieux l’eau de pluie, puis la stocker et faire en sorte que cette eau reste bien vivante…

Ils ont donc investi dans une citerne souple de 120 m3. Le meilleur moyen qu’ils aient trouvé pour stocker une grande quantité d’eau (car ce n’est pas moins de 240 000 Litres d’eau en moyenne dont il y a besoin pour la saison).

Tout ou presque est ensuite arrosé à la main, à l’arrosoir, surtout durant les premières semaines de vie des plants.

Voilà comment avec toute l’attention qu’ils portent à la terre et ce qu’elle permet de faire pousser, ils sont arrivés à créer ce lieu magnifique !

 

Dans le jardin qui se trouve sur le bas de la ferme, ce n’était à l’origine qu’une grande plaine pentue où seuls cohabitaient deux grands noyers.
Aujourd’hui, c’est un jardin en terrasses, très arboré et jouissant de belles plantations dont certaines exotiques semblent visiblement très bien s’y plaire !

Ici dans ce petit micro climat du Breuil poussent des oliviers, bananiers, variété de palmiers, amandiers…
Ainsi la Ferme Fleurie a même connu ses premières récoltes d’olives !

“ Quand nous sommes arrivés la terre était très pauvre et rien de tout cela n’existait ! “

Vous semblez en tout cas tous deux aussi, heureux et épanouis !?

 

“ Oui ! Car c’est exactement ce que l’on veut faire :
s’occuper de la terre, produire de la bonne nourriture, travailler dehors dans la nature…
Et voir là avec le Printemps, tout ce qu’il pousse, les feuilles qui verdissent, les animaux tout autour de nous, les oiseaux… c’est superbe ! “

LEUR PROJET & LEUR OBJECTIF

“ Cela fait partie de notre rêve, de créer un lieu écologique, avec des gens qui habitent ici et qui aient leur activité sur le terrain.. De trouver ensemble des chemins pour l’avenir, pour plus d’autonomie. Et le jardin c’est la base ! ”

 

Friedhelm et Katja font aussi partie de l’association Terra Libre qu’ils ont créé..
Un endroit accueillant des personnes qui souhaiteraient avoir accès à un peu de terre, d’un lieu, d’une petite ferme pour leur activité – Un lieu de nature qui n’appartient véritablement à personne, une terre libre…

 

Ils recoivent régulièrement des woofers, et vous accueillent aussi pour les vacances, mettant à disposition 3 gîtes au sein de la ferme.
Vous pourrez découvrir en plus des jardins, leurs productions transformées en confitures, infusions, sirops et d’autres choses encore…

Les légumes et aromatiques de la ferme sont en vente chez Canopy,
mais aussi dans les paniers confectionnés pour l’AMAP de Brive 😉

 

Leur site : La Ferme Fleurie : le Jardin de Beaulieu.com

3 Commentaires

  1. Friedhelm Schmid

    Notre site est: le-jardin-de-beaulieu.com

    Réponse
  2. J-luc

    Merci pour cet article intéressant.
    ça fait vraiment plaisir de voir des personnes qui produisent
    des aliments sains et bons, de découvrir des passionnés !

    En ces temps troublés votre article nous fait
    vraiment du bien, encore merci, continuez !

    Réponse
    • Marine

      Merci J-Luc 🙂
      De prochains articles sur nos artisans et producteurs locaux arriveront très bientôt !

      L’équipe Canopy

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0